« août 2018 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Les sens en éveil

Saisir la vie pour raconter la Bible

Les vacances sont un moment privilégié pour prendre du temps, vivre et porter un regard nouveau sur notre vie quotidienne, rompre nos habitudes et réaliser des choses un peu "extra - ordinaires..." Voici une idée à vivre sur une semaine !



Le premier jour, dessiner la silhouette de l’enfant sur une grande feuille un peu rigide (carton, nappe en papier en plusieurs épaisseurs, papier craft, reste de papier peint...). Laisser l’enfant la colorier, l’habiller, se l’approprier car c’est sa propre représentation.

Choisir ensuite, chaque matin, de vivre la journée avec un sens particulièrement en éveil. Inviter l’enfant à mémoriser, aujourd’hui tout ce qu’il voit et qui l’émerveille ; demain, tout ce qu’il entend, tout ce qu’il sent, etc...
Le soir, dire ou écrire une de ces nombreuses sensations que son corps aura enregistrées. Proposer de dessiner le coucher de soleil qui l’a ébloui, de coller la fleur, le fruit dont le parfum l’a enivré, de modeler d’une façon ou d’une autre, la mousse de la forêt ou la laine du mouton qu’il a caressée...

Assembler tous ses témoignages autour ou sur le personnage de carton. Peu à peu, celui-ci se gonfle de toute cette vie et par ce biais même, l’enfant en découvre toute la richesse.

Enfin, pour conclure, le dernier jour, coller ensemble un coeur sur la silhouette pour lui donner la signification de toute cette semaine : inviter nos sens à se mettre au service de l’amour.
Regarder, écouter, toucher avec amour, ces attitudes permettent "d’aller au coeur", au coeur d’une personne, d’une famille, d’une région, d’une histoire... mais sans amour, il ne peut y avoir de véritable rencontre.

Finir la semaine en lisant ou en racontant la rencontre du jeune homme riche avec Jésus qui pose sur lui un regard d’amour Marc 10,17-30, ou bien une autre rencontre de Jésus que vous aimez particulièrement bien...

Idée de Marie-Paule Peyronnaud (religieuse du Cénacle) recueillie par "Mon journal Arc-en-ciel" -Juillet-Août 99

- publié le 11 septembre 2008- >Version imprimable de cet article Version imprimable