« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Le repas

Pour une éveil à la foi en famille

" Quand on mange et boit, et se donne du bon temps dans son labeur,c’est un don de Dieu "Qoheleth 3,13
Quelques bonnes idées à vivre en famille pour éveiller à la foi autour des repas


Juin, juillet, août...

Les fêtes de famille, les vacances, les retrouvailles, les p’tites sorties ... de multiples occasions de se retrouver autour de la table.
Un jour pique-nique, le lendemain à la maison, au jardin, au restaurant ou chez Mamie Lisette, avec des amis ou juste entre nous.
Autant de moments privilégiés pour faire un Eveil à la Foi.
Voici quelques éléments pour vous y aider.
En groupe d’Eveil, le thème du repas peut aussi être abordé.

Depuis la cérémonie biblique du pain rompu ensemble, si loin que l’on regarde dans l’histoire, les choses importantes se passent autour d’un verre, d’un café ou d’un bon plat.
Aujourd’hui, le rythme de vie de nos familles, la séparation, ne laissent plus forcément la place, le temps, au repas tous ensemble.
On le devine pourtant, le repas familial, avec tous ces ingrédients est à sauvegarder.

Le repas est à la fois le lieu où se conjuguent le plaisir de manger,(et même le privilège), le respect de l’autre, les échanges- sources de rire et de conflits- les nouvelles découvertes, les apprentissages divers.
A chacun de mitonner tous ces ingrédients pour faire "prendre la sauce" et faire du repas un moment convivial. Certains repas seront peut-être "ratés", c’est aussi cela la famille, mais n’oublions pas d’ajouter un brin de fantaisie chaque fois que cela est possible.
Boire et manger , c’est vivre, c’est aussi et surtout entrer en relation.

Quelques idées ou documents :

- Cuisiner avec les enfants un plat pour un hôte particulier (recette de la charlotte au poire)
- Chanter "Le pain partagé" : Jean Humenry K7 C’est Beau la vie N°3
- Chanter un Bénédicité à l’occasion de certain repas, ou systématiquement le dimanche : on recommande dans la cassette "Bénédicité, 40 chants pour prier" de Noël Colombier, les n° 2,8,14,31
- Lire des livres : - Tic Tac c’est l’heure, coll Chemins d’éveil à la foi, (sur les rites et les rythmes)
- Manger- petits bobos- petits bonheur, Seuil jeunesse
- Ma prière autour de la table, Mame
- Fabriquer la boite aux Mille MERCI : prendre une boite pas trop grande, y ménager une fente, la faire décorer par les enfants. Ecrire le mot MERCI sur plusieurs étiquettes (jusqu’à 100 si l’on veut !). Les distribuer aux membres de la famille. Chacun peut écrire un MERCI pour quelque chose ou à un membre de la famille, quand il le souhaite. Ouvrir la boite de temps à autre, comme le dimanche par exemple et lire les messages.
- Éveiller les sens :
- Un jeu de Kim
- Le jeu du sucré-salé (planche1 -planche2- règle du jeu). Nécessité de faire un agrandissement couleur (X 2) des 2 planches pour jouer. Disponible dans le bon format au service de catéchèse.

Éveiller à la Foi autour du repas :

- Cuisiner : Les petits ont plaisir à seconder maman (ou papa) à la cuisine. L’idée du service rendu à la cuisinière où à ceux qui dégusteront, les satisfait : un bon plat ce n’est pas que pour moi, et il faut du temps pour le préparer.
- Chanter un bénédicité : Une occasion de reconnaitre les bienfaits qui nous viennent de Dieu, avant d’être les fruits du travail des Hommes , et ainsi de faire une place à Dieu dans du quotidien.
- Lire : Un temps pour être ensemble, un temps de connivence, et aussi un temps pour se parler, réagir, échanger nos façons de voir, se dire nos convictions.
- Éveiller les sens : Avant de mettre des mots sur les expériences, l’enfant à besoin de "goûter" avec ses sens pour que se révèlent à lui les beautés de la création (la nature, lui même, les autres). Il entre ainsi en relation avec ceux qui l’entourent, découvre les symboles riches qu’il retrouvera dans la bible et dans les sacrements de l’Eglise.
- Lire ou raconter des textes bibliques : A cet âge il est bon d’initier les enfants, de les" baigner" de textes de la Bible. On se gardera de rentrer dans l’explication de texte.

N’allons pas trop vite avec les petits en abordant immédiatement le dernier repas de Jésus.
On mentionnera, au préalable, toutes les fois où Jésus partage lui aussi un repas avec des amis ou des inconnus. Les textes expriment bien ces occasions privilégiées où Jésus rencontre, crée des liens,échange des paroles profondes, se fait connaître, où une intimité se dévoile. Les exemples sont nombreux dans les Évangiles : Cana (Jean2,1-11), Zachée (Luc 19,1-10),Chez Matthieu (Mt 9,9) ,Au bord du lac (Jean, 21)....
Pour parler du Royaume de Dieu, Jésus le compare à un grand festin , un repas de noces , avec nombreux invités...
Quand au dernier repas de Jésus, après avoir dit sa joie de le prendre avec ses amis, il livre l son testament, en révélant qui il est vraiment. Il faudra attendre la résurrection pour que les disciples en comprennent tout le sens.
C’est aussi autour d’un repas que les chrétiens se retrouvent pour se rencontrer,goûter, écouter, remercier, se nourrir de la vie de Dieu .

- publié le 11 septembre 2008- >Version imprimable de cet article Version imprimable