« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

" Laisse-toi regarder..."

Une parabole d’aujourd’hui

A partir de l’histoire, "La princesse insensible" qui fonctionne comme une parabole, redécouvrons et faisons découvrir le premier mouvement essentiel de ce temps de Carême : se laisser regarder et aimer !


Matériel :
- Le DVD "Les trésors cachés" de M. Ocelot (Nord-Ouest, Studio O)ou l’histoire de "La princesse insensible" du même auteur, dans le Pomme d’Api n°515 (Bayard Presse)
- Chant "N’aie pas peur" (G 249)
- Jeu du mémory ou des paires (1 exemplaire pour 4 enfants et leurs familles)
- La planche d’étiquettes découpées ou imprimées sur autocollant.(prévoir un jeu d’étiquettes par enfant)
- Le petit théâtre imprimé recto / verso sur papier un peu épais (120/160 gr : attention au sens, imprimer en demandant d"ajuster à la zone d’impression") 1 exemplaire pour chaque enfant.
- Des cœurs découpés dans du carton ondulé, de la cartonnette, ou du créa-mousse, de couleur.
- colle, adhésif double face en mousse (quelques millimètres d’épaisseur, pour donner du volume)
- papier crépon (rouge, rose ou orange)
- feutres
- paillettes (sequins) ou petites pierres synthétiques, gommettes ...

Porte d’entrée

Regarder 3 épisodes de "La princesse insensible" à partir du DVD (1. Le prince dompteur, 2. le prince jardinier et le 13. Le prince écolier)
Ou raconter l’histoire à l’aide d’un support visuel (images agrandies, théâtre...) telle qu’elle est racontée dans Pomme d’Api.

On peut renommer pour les enfants les 3 étapes du dénouement de cette histoire :

"Quelqu’un qui aime la princesse , qui l’a observée, s’est approché d’elle, il a vu ce qui lui manquait (elle ne voit pas bien)et l’aide, puis c’est ensemble qu’ils regardent le spectacle et se réjouissent de tous les tours des autres princes."

Appropriation

Avec le jeu des paires : chaque paire est constituée d’une situation/lieu où il manque quelque chose à l’enfant, et d’une autre situation où une personne s’approche et aide l’enfant/observe ce dont il a besoin.
Par petites tables de jeux, jouer avec 4 enfants et les adultes qui les accompagnent.
Distribuer 6 cartes par enfant, et chacun repère chez les autres joueurs les cartes qui vont permettre de reconstituer les paires.
On peut aussi jouer sous la forme de mémory, une fois les paires déjà reconnues pour le plaisir d’associer les situations.
La phase de jeu terminée prendre le temps de parler de ces situations, est-ce que l’enfant s’y retrouve, en connait d’autres ?

Après ce temps, chaque enfant fabrique un petit théâtre :
- plier la feuille cartonnée du théâtre sur les 4 lignes de pointillés (en pli montagne - les pointillés vers l’extérieur-), on obtient ainsi un volume.
- décorer à l’aide de feutres les montures des lunettes côté recto - décorer les rideaux ou coller des bandes de crépon plissé pour créer du volume côté verso
- Sur le cœur coller des décorations (gommettes, sequins etc...) en laissant un espace central vierge.
- Coller le cœur avec l’adhésif double face (2 petit morceaux superposés) sur la partie centrale du théâtre ouvert.

Temps de la Parole

Raconter le récit évangélique d’après Marc 10,17-22
(Avec les jeunes enfants on n’ira pas jusqu’à formuler la demande de Jésus au jeune homme, ni l’impossibilité pour celui-ci d’y répondre, on s’attardera plus sur les conditions et circonstances de cette demande. En respectant la maturité psychique de l’enfant, il est en effet difficilement audible, à cet âge d’avoir à tout donner...)

" Un jour un jeune homme riche s’approche de Jésus et lui demande quoi faire pour avoir la vie éternelle. Jésus le regarde alors et se prend à l’aimer.
Alors Jésus le regarde et se prend à l’aimer, il voit ce qu’il lui manque encore , et le lui dit . Il l’invite à le faire puis à le suivre"

Remettre à chaque enfant avec une parole d’accompagnement les trois étiquettes : il colle avec l’adulte qui l’accompagne les ronds dans les verres de lunettes et le cœur au centre du cœur décoré. Prendre le temps de les lire ensemble.

Chanter sur la mélodie du refrain "N’aie pas peur" (G 249)

"Dieu est là
Laisse-toi regarder par Jésus
Laisse-toi regarder
Car Il t’aime."
(bis)

PDF - 376.3 ko
jeu des paires
PDF - 16.6 ko
étiquettes
PDF - 105.4 ko
théâtre recto
PDF - 138.5 ko
théâtre verso
PDF - 68.1 ko
modèle coeur
- publié le 7 mars 2011- >Version imprimable de cet article Version imprimable