La visite des mages…Fête de l’Epiphanie

Une rencontre de catéchèse d’une heure ½, à vivre durant le temps de Noël, au retour des vacances pour s’approprier le texte de la visite des mages (Matthieu 2,1-12) avec tous nos sens.


POUR SE PREPARER ENTRE CATECHISTES

A. Lire le texte de l’évangile Matthieu 2,1-12, le replacer dans son contexte,

B. Repérer :

- Les personnages,

- Les lieux, les déplacements géographiques,

- Les paroles, les dialogues, …

C. S’interroger : qu’est ce qui nous paraît important dans ce récit ? en quoi ce texte me touche ?

Pour aller plus loin  : avec la fiche biblique n°3, La visite des mages, document animateur p. 39 "Seigneur, tu nous appelles" 7-8 ans, module : Jésus, toi notre Lumière. Collection A la rencontre du Seigneur. Edit.Mame Tardy

Quelques points de repère : Les récits de l’enfance de Jésus se retrouvent dans les évangiles de Matthieu et de Luc. Seul Matthieu évoque la présence des mages à la Nativité.

Les mages  : Matthieu n’en dit presque rien. Pour lui, ce sont des savants, des hommes sages, venus du monde païen. Ce texte ne nous dit pas combien de mages sont venus se prosterner devant Jésus. Matthieu mentionne 3 cadeaux de grande valeur : l’or, l’encens, la myrrhe. C’est pour cela que la tradition parle de 3 personnages riches. La tradition latine en fera des rois en s’appuyant sur le psaume 71 (72), versets 10-11 :

« Les rois de Tarsis et des îles apporteront des présents. Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande. Tous les rois se prosterneront devant lui, Tous les pays le serviront. »

L’étoile : A cette époque, l’apparition d’une étoile était souvent interprétée comme la naissance d’une personne illustre. Pour les mages, elle annonce la venue au monde « du roi des juifs ». Phénomène scientifique, avéré ou non, là n’est pas l’essentiel. Matthieu utilise une métaphore – une comparaison- pour nous dire que l’étoile représente le Messie, fils de David et que c’est Dieu lui-même qui guide l’homme vers le Sauveur.

Les présents : Ils décrivent l’identité de l’enfant devant qui les mages se prosternent. L’or est signe de la royauté de Jésus, l’encens est signe de la divinité de Jésus, la myrrhe est signe de la renaissance. Elle annonce déjà la mort et la résurrection du Christ.

Autour de l’enfant : La scène que dépeint Matthieu est simple et condensée : aucun échange de parole. Dans cet enfant qui n’est pas nommé, les mages reconnaissent le Messie qu’ils attendaient.

Épiphanie : Le mot « épiphanie » signifie « manifestation ». L’Épiphanie est la fête de la manifestation du Seigneur dans le monde. Elle est toujours célébrée, le premier dimanche après le 1er janvier. C’est encore le temps de Noël.

La galette : Une tradition populaire Ce ne sont pas les mages qui ont apporté la galette. La galette ronde, plate et de couleur dorée, représente le soleil et symbolise le retour de la lumière après les longues nuits d’hiver. C’est au 4ème siècle, que les chrétiens en France, reprennent cette fête et la font coïncider avec l’arrivée des mages près de Jésus. Ils ont voulu dire qu’avec Jésus, l’attente et la faim sont comblées, la lumière gagne sur l’obscurité : une nouvelle vie pleine d’espérance commence.

PROPOSITION DE RENCONTRE DE CATÉCHÈSE

Avant le début de la rencontre  :

Préparer le matériel pour les ateliers  :

• De l’encens (bâton, grains, cônes, ...), de la myrrhe, un coffret avec un trésor, différentes représentations de la visite des mages à des époques différentes (photos, images, icônes,…), des tissus (doux, rêche, fin, épais …)

• Photocopies du chant choisi

• Différentes représentations de la visite des mages

• Des galettes

Préparer la salle :

• Un décor avec la crèche où les mages sont présents, le livre de la Parole de Dieu, une bougie

• Pour le temps de prière contemplatif, prévoir devant le décor réalisé, un espace accueillant (tapis, moquette, coussin, chaises)

Déroulement :

Accueil : Les enfants et les adultes prennent le temps de se donner des nouvelles, de se souhaiter la BONNE ANNÉE.

Ateliers : pour découvrir avec les sens le texte d’Évangile, la visite des mages (Matthieu 2,1-12)

-  L’ouïe :

a) Ecouter et apprendre un chant de l’Épiphanie, par exemple :

« Suivre l’étoile qui mène jusqu’à Dieu » (Danielle Sciaki)

« Debout resplendis » (Communauté de l’Emmanuel)

« Aujourd’hui s’est levée la lumière »(Communauté de l’Emmanuel)

« La lumière est venue sur la terre » (ML Valentin- H Bourel)

b) Ecouter le texte d’Évangile, Matthieu 2,1-12, lu à haute voix par un adulte.

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez-vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

c) Inviter les participants à s’exprimer : qu’avez-vous entendu ?

-  L’odorat : Faire sentir de l’encens, de la myrrhe.

-  La vue : Regarder la crèche, les différentes représentations de la visite des mages.

-  Le toucher : Manipuler des tissus et essayer de les associer aux différents personnages de la crèche.

-  Le goût : Ce sens sera développé à la fin de la rencontre par le partage de la galette.

Prière méditative à partir des sens :

L’animateur s’assure que les enfants sont bien installés autour de la crèche.

-  Ecouter l’Évangile de Matthieu 2,1-12. Le catéchiste s’assure que les enfants n’ont pas de problème de compréhension. Si nécessaire, il donne des explications.

-  Contempler la scène d’Évangile avec notre imagination et à l’aide de nos sens.Chacun de nous y est présent.

« Je regarde les mages (silence), ils ont fait un long voyage (silence). Ils suivent l’étoile et cherchent l’enfant qui vient de naître (silence).

Les mages arrivent à Jérusalem (silence). Ils rencontrent Hérode le Grand (silence). J’entends : Où est le roi des juifs ? (silence).

Il fait nuit (silence). Dans le ciel, l’étoile brille et éclaire le chemin (silence). J’entends le vent (silence). J’entends le bruit des pas sur le sol (silence). Je sens le froid de la nuit (silence).

Au loin, je vois la lumière de l’étoile qui s’arrête au-dessus d’une maison (silence). Avec les mages, je ressens une très grande joie (silence). Nous sommes arrivés ! Nous avons trouvé l’enfant ! (silence).

Je vois Marie, auprès du nouveau-né (silence). Tout est calme et paisible (silence).

Je vois les mages qui s’inclinent devant l’enfant (silence). Je me mets à genoux comme eux (silence). Les mages ouvrent leurs coffrets (silence.) Je vois l’or (silence). Je sens les odeurs de l’encens et de la myrrhe (silence).

Je contemple Marie (silence), l’Enfant Jésus (silence), les mages (silence). Je m’approche encore un peu jusqu’à toucher ce petit enfant (silence). Je ressens sa chaleur, sa douceur, il dort (silence).

Les mages repartent (silence). Je reste auprès de Marie et de Jésus (silence). Je m’interroge : Qui est cet enfant pour que l’on vienne de si loin pour le voir ? pour lui offrir des cadeaux précieux ? (silence). »

-  Prière du Notre Père
-  Reprise du chant choisi

Partage de la galette : Ensemble nous goûtons la galette !

- publié le 23 février 2017- >Version imprimable de cet article Version imprimable