De l’église à l’Eglise

Pour se familiariser avec son église et découvrir une communauté

Une rencontre de 3 h, bâtie pour les enfants de primaire et leurs parents, enrichie de propositions pour l’âge de l’éveil à la foi et les adolescents.


Dans une communauté croyante, être chrétien c’est aussi entendre l’appel du Christ à vivre la diversité pour bâtir l’Église.

Voici des propositions supplémentaires, pour les petits et leurs parents et pour les ados, qui viennent enrichir un itinéraire inter-niveaux CE-CM et adultes

Pour les 3-7 ans et leurs parents :

Prévoir 45 mn + le temps de prière commun à tous les âges.
Une garderie avec jeux et histoires prendra les enfants en charge le reste du temps
Matériel à prévoir :
- confectionner un livret par enfant : "visite de mon église" au format A5 .
- confectionner un dé par groupe de 6/7 personnes
- des gommettes de couleur
- une silhouette par personne (enfants et adultes)
- un lumignon par personne
- un cierge Pascal
- feutres, laine, raphia, chutes de papiers imprimés et tissu,colle, ciseaux

Faire connaissance et accueillir nos diversités
Se présenter grâce aux questions des 6 faces illustrées du dé : l’enfant lance le dé, et selon la face apparente il répond avec l’aide de son parent, à la question
- Face "corde à linge" : Qui fait partie de ta famille ?
- Face "ballon" : A quoi aimes-tu jouer ?
- Face "école" : Qui sont tes amis à l’école ?
- Face "fleur" : Quel cadeau aimerais -tu recevoir ?
- Face "poisson" : Où es-tu allé en vacances la dernière fois ?
- Face "église" : As-tu déjà visité une église ? Avec qui ?

Commencer la visite à l’extérieur avec les familles, livret en mains.
L’enfant et l’adulte qui l’accompagne réaliseront cette visite à leur propre rythme et dans l’ordre qui leur convient.
On veillera à ce que chaque enfant puisse librement répondre à la dernière question sur le choix de sa place dans l’église.
Enfin une gommette sera collée près de chaque photo, correspondant à une étape réalisée (elles seront à disposition en différents points de l’église)

Quand la visite est terminée :
Personnaliser sa silhouette : prénom, visage, cheveux, vêtements, à l’aide du matériel rassemblé.

Geste :
S’installer dans le chœur ou la nef
Donner une bougie à chacun.
L’animateur allume, solennellement, sa bougie au cierge Pascal et transmet la flamme à la bougie de son voisin. Chacun fait de même avec son voisin et ainsi la lumière se propage dans le groupe, comme une expérience de croire ensemble.
Prendre le temps de se regarder tous avec ces bougies allumées et chanter plusieurs fois le refrain :"Ouvrir les mains, cueillir la lumière, la donner plus belle à son voisin" (Marie Louise Valentin et Hubert Bourel- Un peuple en marche)

Parole :
Dans la bible on nous raconte que :"Tous ceux qui étaient devenus croyants vivaient ensemble, et ils mettaient tout en commun. Chaque jour d’un seul cœur, ils allaient fidèlement au Temple, ils partageaient le pain dans leur maison, ils prenaient leur repas avec joie et simplicité. ils priaient Dieu et étaient bien accueillis par tout le monde." D’après Ac 2, 44-46

PDF - 31.2 ko
Visite de mon église

Les enfants rejoignent le lieu de la garderie ; les parents qui le souhaitent se joignent au groupe d’ adultes.

Pour les ados

Quelques idées pour expérimenter la notion de "corps".

Atelier "construction" :
Fournir aux participants, constitués en équipe de 5 à 8, des matériaux de construction : papier journal, rouleaux en carton d’essuie-tout et de papier toilette, scotch, agraffeuse.
Donner pour objectif à chaque équipe, de construire un pont (ou une église) à l’aide de ces éléments dans une durée de 15mn.
Puis l’équipe note comment celle-ci a procédé pour arriver au résultat final (étapes, essais, réflexion, brouillons, schéma, un chef, débat etc...).
A la fin de l’expérience regarder ensemble la diversité des constructions et partager sur la diversité des stratégies utilisées par les équipes.

Atelier "les parties du corps" :
Proposer quelques activités physiques à réaliser sans l’usage de l’un ou l’autre de ses membres corporels.
Exemples :
- réaliser un parcours, la jambe droite et la jambe gauche de deux partenaires de jeux attachées ensemble
-  emballer un paquet cadeau, à deux joueurs, chacun ayant une main attachée dans son dos
- se déplacer les yeux bandés, aidé par un coéquipier de qui l’on prendra le coude, ou qui guidera de la voix
- bâillonné, communiquer un message à un autre joueur par le mime (pas d’écrit), qui à son tour traduira ce qu’il a compris de ce message....
On pourra expérimenter ainsi et échanger sur la complémentarité des membres du corps, et le handicap provoqué par l’absence de l’un de ces membres...

Atelier "chant en canon"
Pratiquer et apprendre un chant en canon suppose d’apprendre à écouter les autres voix en même temps que l’on chante.
Également, pour assurer la qualité de l’harmonie du canon, on découvre qu’il ne faut pas chanter le plus fort possible afin de ne pas se "perdre", mais plutôt se mettre à l’écoute afin de trouver l’harmonie juste.
Le canon comme expérience de complémentarité...
Voici un site où l’on peut trouver des canons intéressants et faciles à apprendre (partition et enregistrements MP3)http://www.taize.fr/fr_rubrique20.html

Travailler ensuite à la manière du "temps parent" le texte biblique 1Co 12,12-27

- publié le 12 juin 2009- >Version imprimable de cet article Version imprimable